Avertissement :
La mention dans ce guide, d’un organisme, d’une entreprise et des principales caractéristiques les décrivant, ne saurait engager la responsabilité des éditeurs, ni apporter une quelconque caution, ni valoir agrément de l’organisme ou de l’entreprise citée.

Avertissement :
La mention dans ce guide, d’un organisme, d’une entreprise et des principales caractéristiques les décrivant, ne saurait engager la responsabilité des éditeurs, ni apporter une quelconque caution, ni valoir agrément de l’organisme ou de l’entreprise citée.

Avertissement :
La mention dans ce guide, d’un organisme, d’une entreprise et des principales caractéristiques les décrivant, ne saurait engager la responsabilité des éditeurs, ni apporter une quelconque caution, ni valoir agrément de l’organisme ou de l’entreprise citée.

Avertissement :
La mention dans ce guide, d’un organisme, d’une entreprise et des principales caractéristiques les décrivant, ne saurait engager la responsabilité des éditeurs, ni apporter une quelconque caution, ni valoir agrément de l’organisme ou de l’entreprise citée.

Le memorial de la marseillaise

Le memorial de la marseillaise
Le Mémorial de la Marseillaise est un centre d'interprétation autour de l'histoire de l'hymne national.

Il ouvre ses portes au public en 2011 dans la rue Thubaneau où le Chant
de Guerre pour l'armée du Rhin, écrit par Rouget de Lisle le 25 avril
1792 à Strasbourg, fut chanté pour la première fois à Marseille le 22
juin de la même année.